L’Union européenne peut-elle encore ignorer les protestations contre la corruption en Bulgarie ?

Depuis le 10 juillet 2020, la Bulgarie en mouvement contre la corruption, est en proie à la pire crise politique qu’elle n’ait jamais connue depuis son adhésion à l’Union Européenne (2007). Dans cette République parlementaire, aucune majorité pour former aucun gouvernement, après deux élections législatives en 2021. Le 14 novembre 2021, les Bulgares ont été à nouveau appelés aux urnes pour la troisième fois en cette année 2021.


Dans quelle mesure les tardifs rappels à l’ordre de l’UE à l’encontre du précédent gouvernement bulgare ne doivent-ils pas faiblir alors que le parti anti-corruption Nous contituons le changement nouvellement créé est arrivé en tête de ce troisième scrutin ? Comment la société civile bulgare s’est-elle emparée de la thématique ô combien fondamentale de la lutte contre la corruption ?

Retrouver ici la suite de la tribune publiée dans Agora Vox


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic